Odeurs et Qualite de l'air

Une approche integree pour gerer ces aspects

Odeurs et Qualite de l'air: une gestion integree

Atmoterra assiste les clients industriels et institutionnels (collectivités, associations de surveillance de la qualité de l’air) pour réaliser des études liées à la qualité de l’air et des odeurs, qui soient en conformité avec les contraintes règlementaires et institutionnelles.

Notre expertise dans différents secteurs, combinée avec une expérience internationale significative, permet à Atmoterra de réaliser des études sur la qualité de l’air et des rejets atmosphériques qui tiennent compte des attentes environnementales, organisationnelles et financières de chaque client. Cela nous permet de proposer des solutions adaptées et durables, conformes à la réglementation et aux meilleures techniques disponibles, tout en respectant le budget et les délais initialement fixés.

Nous realisons en particulier:

Mesures et études de la qualité de l’air ambiant

Nous pouvons réaliser le prélèvement et la mesure de nombreux polluants présents dans l’air ambiant en utilisant différentes méthodes adaptées, puis rapporter la concentration quantifiée par un laboratoire accrédité (ISO, CEN, NATA, COFRAC). Atmoterra utilisera les méthodes les plus appropriées pour fournir des résultats représentatifs et fiables, que l’évaluation de la qualité de l’air concerne :
  • l’hygiène et la sécurité au poste de travail,
  • la mesure de l’exposition des populations dans le voisinage d’un site (décharge, site industriel ou sites et sols contaminés), ou
  • une tierce expertise.
Nous sommes en mesure de réaliser en particulier les mesures suivantes :
  • Prélèvement et quantification des polluants à l’aide de prélèvements passifs (badges) ou actifs (pompes individuelles, Canisters Whole Air Sampling (US EPA TO-17), tubes de prélèvement (US EPA TO-15)) ;
  • Mesure et quantification des flux de gaz (CH4 par exemple) à l’aide de chambres à flux de surface ;
  • Mesure des dépôts atmosphériques secs (chute par gravimétrie) ou humides (sous l’action des précipitations) ;
  • Surveillance à l’aide d’indicateurs biologiques (biomonitoring) comme les lichens, les choux ;
  • Utilisation d’autres méthodes innovantes comme par exemple l’analyse des particules par SEM.
Nous nous engageons à respecter des exigences strictes vis-à-vis de l’hygiène et la sécurité ainsi que des procédures qualité exigeantes, pour fournir des résultats représentatifs et documentés.

Evaluation et gestion des odeurs

L'évaluation des nuisances olfactives provenant d'un site ou d'une activité est un processus complexe qui requiert prise en compte de différents facteurs (comme par exemple les facteurs FIDOL): Fréquence, Intensité, Durée, Degré de nuisance de l'odeur et Localisation des cibles dans l'environnement.
Notre niveau de sensibilité aux odeurs a été calibré par un laboratoire indépendant selon la norme AS/NZS 4323.3:2001 (equivalente à la norme Européene EN 13725:2003 - Determination of Odour Concentration by Dynamic Olfactometry).

Atmoterra réalise en particulier les prestations suivantes:

  • Mesure de l'exposition aux odeurs et des différents facteurs FIDOLs au cours de visite de site (en suivant les méthodes préconisées par VDI 3940 et prEN264086);
  • Quantification et prélèvement des odeurs;
  • Etudes et analyse des épisodes de nuisance olfactive et plaintes officielles;
  • Mesure des émissions d'odeurs et de leur flux;
  • Modélisation de la dispersion atmosphérique des odeurs (par période de 3-min);
  • Définition et mise en place de mesures de réduction à la source ou d'atténuation;
  • Réalisation de plans de gestion des nuisances olfactives.
Nous bénéficions d'une expérience acquise à l'international dans des pays (comme la Nouvelle Zélande et l'Australie) oú les odeurs sont considérées comme une nuisance ou pollution de l'air ambiant, qui doit être gérée et contrôlée par les exploitants au titre de leur autorisation d'exploiter.

Modélisation de la dispersion atmosphérique des polluants et des odeurs

La modélisation de la dispersion atmosphérique est utilisée dans différents contextes (études d'impacts, évaluation des risques sanitaires, DDAE, dossiers réglementaires, plan de gestion de la qualité de l'air à l'échelle locale ou régionale) pour quantifier les concentrations en polluants dans l'air ambiant autour de récepteurs particuliers (écosystèmes, populations, patrimoine culturel...).
Atmoterra est en mesure de modéliser la dispersion de polluants (gaz, particules, odeurs) à l'aide de différents modèles reconnus en France et à l'étranger comme par exemple:
  • US-EPA AERMOD;
  • TRC CALPUFF (modèle validé par l'US EPA);
  • TAPM du CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation);
  • HYSPLIT du NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) ;
ainsi que d'autres modèles adaptés aux situations particulières (champ proche par exemple) ...

Nous incorporons les données topographiques, les données des stations d'observation météorologiques (Météo France et autres), les données météorologiques synoptiques (TAPM, WRF, MM5 que nous pouvons générer en interne) ou les données à l'échelle locale (CALMET) afin d'obtenir une situation représentative.
L'utilisation de certains modèles particuliers (en particulier à l'aide de CALPUFF ou de modèles CFD) peut être requise pour caractériser l'exposition accidentelle ou de courte durée (odeurs par exemple).

Nous nous engageons à respecter des exigences strictes vis-à-vis la qualité des études que nous menons. Ainsi, les différentes données d'entrée et les résultats des modèles sont systématiquement validés par un expert reconnu.

Dossiers de Demande d'Autorisation à Exploiter (DDAE)

La réglementation sur la qualité de l'air se décline sous un nombre important de textes et exigences réglementaires dans différents pays (par exemples: valeurs limites à l'émission, objectifs de performance des systèmes de traitement, règles concernant les solvants, respect des normes de qualité d'air ambiant).

Chaque permit, autorisation ou arrêté préfectoral d'autorisation d'exploiter possède des critères et exigences techniques à respecter afin de démontrer l'absence d'impact significatif sur l'environnement faisant référence aux:
  • Contrôles à l'émission en utilisant ou comparant aux Meilleures Techniques Disponibles (MTD/BAT/BREF);
  • Mesures à des rejets atmosphériques et/ou mesure des concentrations ambiantes ou des dépôts;
  • évaluation prévisionnelle de la qualité de l'air (modélisation en utilisant un modèle de dispersion des polluants et les spécificités de l'installation);
  • évaluation des Risques Sanitaires (ERS).
Atmoterra assiste ses clients industriels dans l'ensemble de ces phases permettant la délivrance de l'arrêté préfectoral d'autorisation d'exploiter.

Notre expérience se traduit par la réalisation de dossiers solides, livrés dans les délais et conformes aux budgets et exigences de l'Administration. Afin de s'assurer du succès du projet, nous maintenons un lien privilégié avec la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL) et nous réalisons fréquemment des présentations avec l'administration avant le dépôt de la demande.

Etudes d'Impacts sur l'Environnement

La réglementation environnementale requiert qu'une Etude d'Impact sur l'Environnement soit réalisée dans de nombreuses situations et dans le cas ou les rejets d'une installation industrielle (ICPE soumise à Déclaration ou Autorisation) sont susceptibles d'avoir un ou des effets sur l'environnement (environnement humain, faune, flore, patrimoine bati...).
Dans le cas des rejets atmosphériques (gaz, particules, odeurs), nous suivons l'approche suivante:

  • Analyse détaillée et systématique du projet ou de l'installation afin d'identifier et quantifier les rejets potentiels;
  • Analyse initiale de l'environnement afin d'identifier le plus tôt possible les aspects critiques susceptibles d'affecter le projet (ex: présence d'une zone NATURA 2000, de riverains sensibles);
  • Mesure des rejets atmosphériques et des concentrations dans l'air ambiant et les dépots;
  • Modélisation aérodispersive des rejets et analyse des effets sur les populations (exposition sur 30 ans et Evaluation des Risques Sanitaires), l'Environnement (comparaison avec les valeurs TCEQ et Ontario)...
  • Liaison régulière avec le Maitre d'Ouvrage afin de définir, le plus tôt possible, les éventuelles mesures compensatoires ou mesures d'atténuation qui seraient requises pour rendre le projet acceptable par l'Administration;
  • Liaison régulière et coordination des différents sous-traitants et experts pour assurer que le dossier soit livré dans les délais;
  • Organisation de réunions publiques et réunions préalables avec la DREAL afin de présenter le projet en amont lors de contextes sensibles (installations avec des rejets odorants, industries du déchet,...) ;
  • Livraison des documents conformes aux attentes règlementaires, bonnes pratiques nationales et internationales (ex: Equator Principles, Critères de la Banque Mondiale et de l'IFC - International Finance Corporation).
Nous réalisons des Etude d'Impact sur l'Environnement pour le secteur privé et public en utilisant des outils spécifiques pointus (ex: modélisations aérodispersives des rejets), conformes aux règlementations locales (PLU), nationales (Code de l'Environnement) et Européennes en suivant les bonnes pratiques nationales et internationales.
Accompagné par un réseau d'experts auxquels nous faisons appel pour des aspects spécifiques, nous vous accompagons et garantissons la réalisation de votre projet dans les temps et les délais.

Evaluation de l'état des milieux et des risques sanitaires

Nous intervenons pour évaluer les risques sanitaires liés à l'expositions aux substances dangereuses ou toxiques, que ce soit dans le cas de rejets industriels réguliers (rejets diffus ou canalisés), de rejets accidentels (accident industriel), ou dans le cas de sites et sols contaminés.
L'analyse des effets sur la santé constitue le volet sanitaire de l'étude d'impact définie par l'article 122-5 du Code de l'environnement. Elle vise à apprécier les effets (impacts) potentiellement induits par un projet (par ex. les émissions d'une installation) sur la santé des populations voisines.

Conformément aux guide de bonne pratiques nationales et internationales (et en particulier le Guide INERIS, 2013 "Evaluation de l'état des milieux et des risques sanitaires - Démarche intégrée pour la gestion des émissions de substances chimiques par les installations classées - Impact des activités humaines sur les milieux et la santé") et les bases de données toxicologiques internationales (ex: OMS, ECOTOX, IRIS, ATSDR), nous suivons une approche par étape et suivant les 5 principes de base:

  • la prudence scientifique,
  • la spécificité du site,
  • la transparence,
  • la proportionnalité,
  • et la cohérence.
Nous sommes en mesure de mener conjointement la démarche d'Interprétation de l'état des Milieux (IEM) (introduite par la circulaire du 8 février 2007) et l'évaluation des Risques Sanitaires (ERS) (qui s'applique depuis 2000 afin d'analyser des effets potentiels liés à la toxicité des substances chimiques émises par les ICPE dans leur environ- nement).

En suivant l'approche itérative "Source => Vecteur => Cible", nous somme en mesure de présenter les résultats à une audience non spécialiste (riverains) et d'assiter pour la mise en place de mesures de réduction ou d'attenuation quand cela est nécessaire. Pour des situations spécifiques, nous pouvons également faire appel à des chimistes, épidémiologistes ou toxicologues spécialisés.

Evaluation des Risques sur les Ecosystèmes

Utilisant notre expérience acquise á l'étranger, nous sommes en mesure de réaliser des Evaluation des Risques sur les Ecosystèmes. Considérant le process, l'activité et les substances rejetées dans l'environnement, ATMOTERRA est en mesure d'évaluer l'impact sur la faune et la flore en fonction de la sensibilité de l'environnement local.

Cette approche est en particulier utilisée pour évaluer l'impact des rejets atmosphériques sur les zones forestières, les cultures, les espèces animales sensibles présentes dans les ZNIEFF et zones NATURA 2000.

Qualité de l'air intérieur (QAI)

Nos services liés a la qualité de l'air intérieur portent sur les prestations de mesures et de conseils pour améliorer la qualité de l'air intérieur et réduire les effets des polluants atmosphériques sur la santé.. Nous intervenons chez les particuliers, entreprises, bureaux, locaux...

  • Diagnostic sur bâtiments neuf (HQE) ou existants
  • Prélèvement, mesure, quantification et gestion :
  • - Aldéhydes (acétaldéhyde, formaldéhyde...)
  • - COVs
  • - Particules (PM1, PM2.5, PM10) et métaux (Cr VI, Plomb...)
  • - NO2 , SO2 , Ozone
  • - Radon (formations Compteurs Geiger / Radioactivité et radioprotection du CRIIRAD )
  • - Autres : CO, CH4 , chlorure de vinyle, Hg, HCN ...
  • Prélèvements passifs et actifs
  • Mise en place de capteurs en temps réel
  • Quantification des risques sanitaires et recommandations
  • Hygiène et sécurité au poste de travail
  • Accompagnement pour la définition des moyens de traitement ou le choix d'alternatives
  • Supervision et Assistance à Maitrise d'Ouvrage (AMO) pour la mise en place de moyens de traitement d'air
Intervention dans les crèches, éoles bureaux, Etablissements Recevant du Public (ERP), chez les particuliers...
En savoir plus sur notre page spécifique

Gaz du sol: biogaz et substances volatiles (COVs, HAPs, BTEX, Hg, Radon...)

Nous disposons d'une expérience conséquente dans la gestion des gaz du sol, que ce soit dans le cas d'un site contaimé aux produits volatils ou dans le cas d'anciennes décharges.
Nous sommes en mesure d'intervenir pour le prélèvement et la quantification (dans des piezo-gaz, piezair, implants, sondes sous dalle...) en utilisant la technique la plus appropriée (charbon actif, capteur passifs, US EPA TO-15, TO-17, NIOSH,...).

SI besoin, nous pouvons également évaluer les risques liés á ces substances (Evaluation Qualitative des Risques Sanitaires - EQRS ou ERS) et dimensionner les mesures de protections adaptées á votre projet (venting des gaz in situ ou ex situ, actif ou passif). Nous nous engageons à respecter des exigences strictes vis-à-vis de l’hygiène et la sécurité ainsi que des procédures qualité exigeantes (QA/QC), pour fournir des résultats représentatifs.

Réduction des émissions atmosphériques dans l'industrie

ATMOTERRA intervient pour assister une grande diversité d'industriels pour réduire leurs rejets atmosphériques (gaz, particules, odeurs). La diminution de la pollution atmosphérique autour d'un site industriel peut etre gérée de plusieurs facons comme par exemple

  • Réduction des émissions á la source (procédés, produits, gestion intégrée,
  • Technologies de captation et traitement, et
  • Procédures de gestion, réduction et controle.
Considérant les Meilleures Techniques Disponibles (BAT, BREF Européennes et sectorielles), les dernières innovations technologiques , nous réalisons généralement un bilan "couts - avantages" afin de proposer une strategie de réduction et de maitrise des émission qui soit en cohérence avec l'activité et le budget disponible.
Dans le cas ou un système de captation / traitement serait choisi, nous sommes également en mesure de vous accompagner pour la secection d'un prestataire et la mise en oeuvre de la solution (Assistance á Maitre d'Ouvrage - AMO).

Plan de Gestion des Solvants (PGS)

Que ce soit pour les besoins règlementaires, (EU ou US EPA), réduire les gaz á effets de serre (GES), gérer les quotas d'émissons ou gérer les déchets, nous réalisons des Plan de Gestion des Solvants.
Ces plans sont intégrés aux systèmes de management environnementals existant (SME selon ISO 14001) et á la vision "corporate" de l'entreprise.

Inventaire des émissions atmosphériques

Whether emission inventories are carried out for compliance demonstration (toxic or hazardous air pollutants), emission fees (CO2, CH4...), emissions trading schemes (greenhouse gas), or public reporting programs, Atmoterra provides thorough, accurate, and well-documented emission inventory reports.
On an industry or company scale, we are able to provide the following services:
  • Prepare chemical inventories of all regulated contaminants for different industrial sectors;
  • Identify and quantify diffuse emissions if required (i.e. flux chamber, IR camera);
  • Identify pollution control methods available to reduce contaminants of concern;
  • Prepare management and reduction plan considering the Best Available Techniques (BAT) (EU and US);
  • Assistance for pilot studies and liason with pollution treatment compagnies.
On a larger scale (city, metropolitan area or region) we are able to :
  • Prepare an emission inventory strategy (spatial and temporal definition);
  • Review and improve existing emission inventories;
  • Provide recommendations (following EMEP / EEA / US EPA guidance) based on the objectives of the local Air Quality Plan and monitoring data available;
  • Prepare, compile and format the data suitable for air dispersion modelling (airshed or regional models);
  • Present emission inventories on geographic information system (GIS);
  • Integrate Greenhouse Gas (GHG) and CO2 emissions in the local inventory;
  • Assist for local, national or international reporting.

Audit et optimisation du réseau de surveillance de la qualité de l'air

Atmoterra offers services related to ambient monitoring for large industrial sites, local authorities and councils. We design and optimise networks compliant with your specific objectives, budget and resources. Our services include:

  • The design, optimisation and management of ambient air quality monitoring networks;
  • Advices on Data Management and Quality Assurance / Quality Control (QA/QC);
  • Assessment of the most appropriate monitoring technique including:
  • Real time gas and particulate analysers;
  • Dust deposition gauge ;
  • Passive sampler;
  • Biomonitoring;
  • Real-time gas sensors;
  • Community based monitoring programmes.
  • Design of specific monitoring campaign or long term monitoring plans.

Formation

Atmoterra propose des formations techniques et/ou réglementaires dans le domaine de la gestion de la qualité de l'air et des odeurs. Nous adaptons notre formation aux interlocuteurs, au contexte de votre entreprise et aux exigences internes.
N'hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d'information ou un devis.

Il y a toujours des défis majeurs pour la santé humaine qui sont liés à la mauvaise qualité de l'air. Nous sommes toujours loin d'atteindre des niveaux de concentration dans l'air qui n'aient pas d'impacts négatifs significatifs sur la santé humaine et l'environnement.

Janez Potočnik, European Commissioner for the Environment (2013)